Livre blanc PTI

Tout comprendre sur la législation PTI

Accueil 9 Livre blanc PTI 9 6. Procédure de gestion des alertes d’un DATI

Si vous souhaitez télécharger le pdf merci d’indiquer votre e-mail

Livre blanc sur la protection des travailleurs isolés

6. Procédure de gestion des alertes d’un DAT

« Le meilleur DATI n’est d’aucune utilité si les alertes transmises ne sont pas gérées de manière efficiente avec une chaîne des secours bien organisée ».

« Pour une prévention optimale des risques liés au travail isolé, l’INRS recommande de déployer conjointement le DATI et un protocole de mesures organisationnelles » (Source INRS : travail isolé pour une démarche globale de prévention, novembre 2017) 

Cette recommandation signifie qu’idéalement, le salarié en situation d’isolement, sera équipé d’un « dispositif d’alerte pour « travailleur isolé » chargé de détecter et localiser une situation de détresse dans les plus brefs délais. En plus de ce dispositif d’alerte, il devra pendant toute la durée de sa prise de poste, rester en contact régulier avec un poste de surveillance. 

Dans son document de recherche, l’INRS recommande qu’un DATI permette :

  • Le déclenchement volontaire ou automatique de l’alarme
  • La transmission de l’alarme au poste de surveillance 
  • La réception de l’alarme au poste de surveillance chargé de l’envoi des secours

Pour la procédure de gestion des alertes, Il faut tenir compte des éléments suivants :

La réponse à une alerte d’urgence s’appuie sur une organisation qui assure la réception de l’alerte et prend immédiatement les mesures nécessaires, en particulier la levée de doute et l’appel aux services d’urgence, suivant une procédure définie.

Il est important d’avoir à l’esprit le contexte dans lequel est appliquée la procédure d’urgence : stress, collaborateur en danger et utilisation d’applicatifs (pour géolocaliser le collaborateur en danger notamment). La procédure est donc comme une « check-list » que les pilotes d’un avion appliquent en cas de problème technique : elle a été mûrement réfléchie au préalable et guide celui qui gère l’urgence.

Faire simple et limiter les décisions

On essaye parfois d’envisager toutes les situations possibles et de construire des logigrammes complexes pour y répondre : « à partir de lundi à 7 h », « si l’équipe d’entretien est sur site » ou d’autres alternatives qui nécessitent une interprétation et donc un risque d’erreur. Chaque erreur engendre du temps perdu.

Le plus efficace est d’établir une procédure d’urgence simple et linéaire, en quelques étapes, à appliquer systématiquement, l’une après l’autre. Il est parfois nécessaire de simplifier l’organisation et la manière de gérer une alerte.

Impliquer un nombre limité de personnes dans la procédure d’urgence

Une procédure d’urgence comprend principalement deux types de personnes susceptibles d’être appelées : pour intervention et information.

Les personnes pouvant intervenir sont à proximité immédiate du collaborateur et peuvent donc porter rapidement secours. Elles figurent dans les premiers niveaux de la procédure.

Les personnes à informer font généralement partie de l’encadrement. Elles jouent également un rôle important dans la procédure car elles peuvent donner des informations essentielles sur le lieu où se trouve le collaborateur en danger, en particulier concernant l’accès.

L’expérience montre qu’au-delà de quelques personnes impliquées, donc théoriquement toujours joignables, la fiabilité de la procédure diminue considérablement : « je ne suis pas atteignable en ce moment, mais de toute façon, il y en a d’autres sur la liste ». Après quelques mois, tout le monde adopte le même raisonnement. La responsabilité a été diluée. D’où l’intérêt d’une gestion des alertes en temps réel par un opérateur spécialisé et dédié à cette tâche au sein d’une téléassistance spécialisée, disponible 24h/24 et 365j/an, qui s’assure que la situation est bien gérée de bout en bout jusqu’à résolution effective de l’alerte.

Une procédure d’urgence comporte donc une centralisation de la réception des alertes auprès d’un centre de téléassistance spécialisé ayant pour mission de rentrer en contact immédiat avec au maximum 3 personnes.


Anticiper l’accès au site

Lorsque les services d’urgence doivent intervenir, l’accès au site peut être problématique : portail fermé, code, chemin d’accès inconnu, sont autant de temps perdu alors que chaque minute compte. L’accès au site peut être facilité en transmettant simplement les informations utiles aux services d’urgence (chemin d’accès, code, accès sécurisé à une clé) ou en adaptant l’accès. Lorsque cela est possible, les informations d’accès au site sont transmises en amont au centre de Téléassistance 24/24 afin que celui-ci soit déjà informé avant même la survenue d’une alerte d’urgence.

Service client GEOSECURE

Service client

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

+33 (0)9 72 46 33 10

Assistance technique GEOSECURE

Assistance technique

Du lundi au vendredi de 9h à 17h
Par email SAV@geosecure.fr

+33 (0)9 72 46 33 10

Téléassistance GEOSECURE

Téléassistance 24/7

Centre de téléassistance
disponible 24h/24 et 7j/7
Par email : pc.operateur@gegip.fr

+33 (0)1 77 01 77 95

Service commercial GEOSECURE

Service commercial

Du lundi au vendredi de 9h à 17h
Par mail : contact@geosecure.fr

+33 (0)9 72 46 33 10

Contact

09 72 46 33 10

contact@geosecure.fr

GEOSECURE

GEONATIVE SAS
165 Avenue de Bretagne
59000 LILLE

Site GEOSECURE PTI

GEOSECURE est une marque de GEONATIVE SAS, fabricant français de dispositifs d’alarme pour travailleurs isolés (DATI).

AVIS GOOGLE

Score GEONATIVE avis Google

Geonative
4.7/5 sur 64 avis

Rappelez moi
+
Rappelez moi!